PASCAL MARZAN, NICOLAS LELIEVRE, AKA_BONDAGE TRIO

25 Août
HIC SUNT DRACONES



This Trio, a gathering of heterogeneous musical personalities that borrows from Silence, South-Eastern Asian percussions, Classical Guitar or Electro acoustic textures, appeared on the new / avant garde improvisation scene in Jan. 2010. The three musicians accepted the challenge of a 7 day – 7 place “Tour of Paris” wherein they played in different venues each evening spaced throughout the city : Ça & Là (as the French say) were announced on flyers and posters. …A soft-shoe dance weaving between strings, effects, E-patches and acoustic instruments. More plainly stated empty Heineken cans & various other contemporary Noises… Alles von Fass.

Le Trio Marzan, Lelièvre, aka_bondage est apparu sur la scène des musiques nouvelles/improvisées en Janvier 2010 à l’occasion d’une « tournée Parisienne ». Rassemblant des personnalités différentes et des ambiances musicales a priori distinctes, ces trois-là naviguent aux confins d’univers contrastés – du silence au vacarme- composés de matières sonores délicates tantôt électroniques, tantôt acoustiques et d’emprunts à des traditions extra-européennes… à la Pression.









MUSICIANS / MUSICIENS



Pascal Marzan (« guitar-abiscotée ») : « Paris based Pascal Marzan is a leading exponent of the nylon strung classical guitar in the world of free improvisation. Through his annual « R de Choc » festival and monthly concert series he is also responsible for encouraging the development of the music in France. A dynamic musician his music moves between small delicate sounds to orchestra like textures and is never anything less than engaging« . Pascal Marzan est un personnage incontournable des scènes Improvisées Françaises et Européennes (il est régulièrement invité à jouer en Angleterre aux côtés des grands noms de la scène improvisée d’Outre-Manche : John Russell, Steve Beresford, John Butcher, Roger Turner, etc.). Il est par ailleurs un des promoteurs des musiques improvisées en France à travers l’organisation de soirées mensuelles et du Festival annuel R de Choc.




Nicolas Lelièvre (« digression percussive ») : Rouen based Nicolas Lelièvre is a drummer, an improviser & a composer. This « Batteur magique au style unique » (as stated by « Jazz à Poitiers » programmers) is the founding member of the key French Underground band Quattrophage (« a gripping electro-acoustic improv« , Wire Magazine, 2010). He’s composed and played for the Parul Shah Dance Cie (New York) or the Ibrahim Quraishi Company Faim de Siècle with whom he worked in Europe, the United States & Asia. He’s performed with several Musicians including Ghédalia Tazartès, Toshimaru Nakamura, Daunik Lazro, Ladonna Smith, Michel Doneda, Electronic Musician Norscq, Jérôme Bourdellon, Carlos Zingaro or Audrey Chen. « Le percussionniste sous les mains duquel n’importe quel objet devient instrument de musique » (Libération) / Batteur, Compositeur, et Improvisateur basé à Rouen. « Batteur magique au style unique » (selon les organisateurs du Festival « Jazz à Poitiers »), Nicolas est membre fondateur du groupe essentiel Quattrophage. Il a composé et joué pour la Compagnie de Danse Parul Shah (New York) ou la Compagnie d’Ibrahim Quraishi, Faim de Siècle. Il a rencontré de nombreux musiciens dont Ghédalia Tazartès, Toshimaru Nakamura, Daunik Lazro, Ladonna Smith, Michel Doneda, Norscq, Jérôme Bourdellon, Carlos Zingaro ou encore Audrey Chen : « Le percussionniste sous les mains duquel n’importe quel objet devient instrument de musique » (Libération)





Aka_bondage (« perturbation guitaristique »), F : Musician, Sound Designer, Sound Collector since 1995. Equally at ease with Pop, Rock, HipHop, Electronic or experimental stuff. he’s founding member of bands like Osaka Bondage, The French Doctors or L’autopsie a révélé que la mort était due à l’autopsie) and played with a wide variety of musicians ranging from Colder to Erik M., from Sensational to Damo Suzuki, from Anla_Courtis to dDamage… He’s been designing sound for Commercials, Jingles or sound enviroments since the beginning of his musical activities / Musicien, sculpteur et collectionneur de sons depuis 1995, aka_bondage navigue dans des domaines aussi différents que le Rock, le Hip-hop expérimental et des recherches sonores plus « abstraites ».  Il est membre fondateur des groupes Osaka Bondage, The French Doctors, L’autopsie a révélé que la mort était due à l’autopsie et ses rencontres musicales sont à l’image de ce goût prononcé pour l’éclectisme : Colder, Erik M., Sensational, Damo Suzuki, Anla_Courtis, J-F. Pauvros ou dDamage… Depuis le début de ses activités musicales, il créé des illustrations sonores (Publicités, Jingles, Environnements Sonores, etc.)




PAST CONCERTS / LISTE DES CONCERTS





01.06.2011 : Bab’ilo / PARIS (F)

25.01.2010 : Aligre FM, Radio Session / PARIS (F)

22.01.2010 : R de Choc, Espace Jemmapes / PARIS (F)

21.01.2010 : Traces, Belleville / PARIS (F)

20.01.2010 : Bagus / PARIS (F)

19.01.2010 : RockBrown / MONTREUIL (F)

18.01.2010 : Société de Curiosités / PARIS (F)

17.01.2010 : Atelier Tampon / PARIS (F)







(Presentation in French) (Présentation de la série de concerts)


Du 16 au 25 janvier 2010, Pascal Marzan, Nicolas Lelièvre et aka_bondage donneront une série de rencontres musicales inédites / concerts-nomades à Paris/RP. Plutôt que jouer ensemble dans le cadre d’une soirée de concert « conventionnel », les musiciens dessinerons leur univers sonore sur un terme plus long puisque cette confrontation sera déclinée en 7 rencontres de musique improvisée, étalées sur un peu plus d’une semaine à Paris et à Montreuil. Dans une époque fière d’avoir aboli le temps, on peut considérer cela comme un Eloge de la lenteur et du développement durant : une construction musicale qui se fait peu à peu, pas à pas, petit à petit : sans calcul. Cette histoire musicale sera donc une rencontre en sept moments et pas une « tournée ». Il n’y aura pas de terme définitif chaque soir en fin de concert mais plutôt des points de suspension vers la prochaine conversation/construction du trio, en des territoires encore inconnus : Hic Sunt Dracones. Une histoire qui se construit en plusieurs moments et qui s’inscrit donc dans la durée, au fil du temps qui passe.  Aussi : au caractère statique d’une série de concerts donnés en un même lieu, le trio préfère l’idée d’un nomadisme musical, fût-il urbain : afin de jouer non seulement ensemble mais aussi avec les différents contextes, publics et dans les diverses configurations des lieux : une galerie / vinothèque non loin du Père Lachaise, un cercle privé d’audiophiles, un lieu d’expériences artistiques à Montreuil, un salon de thé/chocolaterie dans le 17ème arr., un atelier d’artistes à Belleville, une vraie salle de concert dans le 10ème arr. et enfin, en point d’orgue un concert radiophonique – invisible et pourtant bien audible.









VARIOUS / DIVERS





















Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :